Actualité

publié le 19/10/2012

Comment relancer un recruteur ?

Eléments de réponse avec Pierre Denier, consultant retour à l'emploi, coach professionnel et fondateur du blog "Haut Les Coeurs !!!".

"Relancer un recruteur a plusieurs fonctions : cela permet de démontrer sa motivation et son intérêt pour le poste, de s'assurer que la candidature a bien été prise en compte, et donner une chance à celle-ci d'être à nouveau placée en haut de la pile. Cela permet également de se démarquer car les candidats qui relancent ne sont pas si nombreux, bloqués par la crainte de gêner, d'être insistant, ou d'obtenir un refus...
Donc, en cas d'absence de réponse, je conseille d'attendre 2 à 3 semaines et d'envoyer un e-mail, à nouveau accompagné de votre CV, rappelant votre motivation de la façon la plus authentique possible. Les réseaux sociaux (comme LindkedIn, Viadeo) peuvent également constituer une base d'échange avec le cabinet de recrutement s'il est "connecté". 
Une fois passé l'entretien d'embauche, si vous n'avez pas de nouvelle dans les 2 semaines qui suivent, il sera temps de prendre votre courage à deux mains et de relancer par téléphone. 
Si vous rencontrez des "barrages téléphoniques", la meilleure façon de les contourner est d'appeler en dehors des horaires administratifs, après 18 heures notamment. Vous pouvez également vous rendre au siège et apporter à nouveau votre CV. Attention cependant à ne pas tomber dans le harcèlement.  
Pour conclure je dirais qu'il n'existe pas de modèle universel de relance,  néanmoins d'après mon expérience, un candidat qui relance se place toujours dans une certaine maîtrise, ce qui fait aussi de lui un bon candidat".

Emploi